L'escouade perdue: "Avant la chute" Acte 1




Acte 1


Vous trouverez ci-joint le "script de tournage" utilisé pour le film "Before the Fall", le premier épisode de la série vidéo Lost Squad. En parcourant ce document, vous remarquerez peut-être des différences entre ce script et l'épisode qui a finalement été diffusé. Cela est dû aux ajustements effectués par le réalisateur et les acteurs sur le plateau pendant le tournage, et aux choix faits par la suite par l'équipe de montage. Nous avons volontairement laissé ces différences et espérons que vous apprécierez la lumière qu'elles apportent au processus de création.


EXT. PISTE D'ATTERRISSAGE MUNICIPALE - BORO, CRION - COUCHER DE SOLEIL

Au loin, le soleil couchant jaune-bleu illumine une ligne d'horizon animée parsemée de quelques immeubles imposants. Le troupeau de grues à long cou montre clairement que d'autres bâtiments vont bientôt arriver dans la ville en pleine expansion.


L'appareil photo fait un panoramique de la ville, à travers une mer d'embarcations en stationnement de différentes marques indiscernables, pour révéler une piste d'atterrissage manifestement vide en contrebas, A-6.


Une silhouette solitaire, un sac de sport à ses pieds, projette une longue ombre sur la piste vide, alors qu'elle attend au bord de celle-ci. La figure se retourne sur un petit écran mobile -


FERMETURE :


Une projection monochrome vert vif (comme votre grand-père avait l'habitude de cirer à peu près) brille sur le fliptop d'un numéro bloqué de la marine MT86 mobiComp. Sur l'écran se trouve un avis de transfert officiel -


NAVETTE DE RAMASSAGE

Boro, Crion (Caliban III)

LA PISTE D'ATTERRISSAGE DU CRASH : A-6

18 H 00 FIXE, 04.26.2884


La projection s'éteint lorsque le mobiComp est abaissé et ... oui. C'est bien la tablette A-6. L'heure affichée sur le mobiComp est - 19:15.


Le personnage prend le sac de sport à ses pieds et sort de la piste d'atterrissage, la laissant complètement vide.


Battement.


Le GÉMISSEMENT du propulseur s'amplifie rapidement sous l'effet des tourbillons de poussière. Un navire arrive pour atterrir. La figure revient en courant vers la plate-forme alors qu'un TERRAPIN ANVILIQUE aux couleurs de la marine tombe dans le cadre.


Les feux du Terrapin éclairent clairement la figure pour la première fois, révélant -


LT. BLAIR COBALT, un jeune homme d'affaires au visage frais dans un BDU de la marine portant son nom. Il fait la grimace devant le navire pendant un moment avant de s'essuyer les cheveux des yeux, d'afficher un sourire sur son visage et de sortir à la rencontre de sa monture alors que l'écoutille arrière s'abaisse.


INT. TERRAPIN COCKPIT


TYRESE 'FADER' JACKSON, la trentaine, un sourire profond / des lignes d'inquiétude gravées sur son visage, éloigne sa main des commandes de l'écoutille en aboyant vers le cockpit.


TYRESE 'FADER' JACKSON : Snuff, garde tout au chaud. Nous ne serons pas longs.

Une grande coque, LEN 'SNUFF' ALEXY, éclipse le siège du cockpit alors qu'il ajuste les niveaux de puissance du navire.


LEN 'SNUFF' ALEXY : Tu ne devrais pas y aller du tout, Fader.

Tyrese enlève un petit paquet EVA dans un casier et sort une veste de bombardier en cuir bien usée.


TYRESE 'FADER' JACKSON : Imaginez s'ils avaient dit ça à Croshaw.

LEN 'SNUFF' ALEXY (O.S.) : Je suis presque sûr qu'ils l'ont fait.

TYRESE 'FADER' JACKSON : Eh bien, imaginez s'il avait écouté.

BLAIR COBALT (O.S.) : Bonjour, monsieur. Je suis le Lt. Blair Cobalt.

En se retournant pour finir de fermer sa veste, Tyrese voit un Blair avide qui attend au fond de l'écoutille.


BLAIR COBALT : Je pense que vous êtes mon chauffeur.

Tyrese scrute le pilote avec un regard d'appréciation.


TYRESE 'FADER' JACKSON : Je suppose que vous ferez l'affaire. Allez.

Il passe devant Blair et se dirige vers l'aire d'atterrissage.


EXT. PISTE D'ATTERRISSAGE MUNICIPALE - EN CONTINU

Blair tire son sac plus haut sur son épaule alors qu'il suit Tyrese dans le labyrinthe des navires.


BLAIR COBALT : Attendez. Où allons-nous ?

TYRESE 'FADER' JACKSON : Prendre un verre.

Deux MÉCANIQUES se tiennent près de l'écoutille latérale d'un énorme cargo et font une pause stimulante. Leur visage se fend en un énorme sourire quand ils voient Tyrese approcher.


DOCKWORKER 1 : Hey Fader, j'ai entendu dire que O'Bannon te cherchait.

C'est son jour de chance alors.

Tyrese tapote le docker 1 sur le ventre alors qu'il passe dans la coque du navire.


Le régime alimentaire porte ses fruits, hein ?

Le docker 1 fronce les sourcils.


Blair sourit aux deux hommes alors qu'il passe avec son sac.


INT. NAVIRE DE CHARGE - COUCHER DU SOLEIL

La vaste coque du cargo est une véritable ruche d'activité, car de plus en plus de dockers déplacent des palettes de caisses hors du navire.


Tyrese ralentit pour que Blair le rattrape. Tyrese fait un geste pour l'activité.


TYRESE "FADER" JACKSON : Vous voyez ça, Lt ? Vous savez ce que c'est ?

Blair lit une caisse en passant. Le côté est marqué "DALTON'S".


BLAIR COBALT : Dalton's. Ils font des vêtements, non, monsieur ?

TYRESE 'FADER' JACKSON : C'est ce que l'escadron 88 est à Caliban pour protéger.

BLAIR COBALT : Je vois...

Blair regarde autour de lui.


BLAIR COBALT : Ma suggestion serait d'utiliser le Terrapin pour mettre en place un point de défense statique et ensuite patrouiller à partir de là.

TYRESE 'FADER' JACKSON : Pas littéralement cette cargaison. Je voulais dire commerce, commerce.

Tyrese descend la rampe de chargement.


EXT. AIRE D'ATTERRISSAGE MUNICIPALE


La rampe mène à un quai où la cargaison est transférée aux camions. On peut voir la sortie de l'aire d'atterrissage et une rue très éclairée devant.


TYRESE 'FADER' JACKSON : C'est ce que signifie être une équipe logistique. Oubliez tous ces héros qu'ils vous ont insufflés à l'académie. Vous n'en aurez pas besoin.


EXT. ROUTE DES BOUGIES


Voici Candle Road à son apogée. Au coucher du soleil, les grandes lanternes suspendues s'allument. Le marché de nuit se met en place et les vendeurs vendent des aliments chauds de leurs chariots. Un jeune couple d'amoureux se promène bras dessus bras dessous alors qu'une bande d'enfants se précipite pour poursuivre un petit cavalier rouge qui sautille.


Tyrese sourit à des vendeurs ambulants familiers alors qu'il se déplace dans la rue. Blair secoue la tête non alors qu'ils lui proposent des marchandises à acheter.


TYRESE "FADER" JACKSON : Nous sommes ici pour nous assurer que tout cet argent continue à circuler. On installe des balises, on répare les balises et on patrouille.

Tyrese se faufile entre deux chariots et dans une ruelle étroite.


EXT. ALLEY


Le vacarme de Candle Road s'éteint lorsqu'ils descendent l'allée.


TYRESE 'FADER' JACKSON : Il y a beaucoup, beaucoup de patrouilles. Vous aimez patrouiller, Lt ?

Tyrese fait un autre virage serré dans une autre ruelle. Les bâtiments commencent à passer de la brique d'argile des nouvelles structures à des unités de colonies préfabriquées.


BLAIR COBALT : Je ne suis pas sûr que le fait que j'aime ça ait quelque chose à voir avec ça.

Les sourcils de Tyrese surgissent à cette réponse.


TYRESE 'FADER' JACKSON : Bon sang. Je parie que vous avez aussi apporté votre propre pot de polish pour fermeture éclair avec vous.

Blair ignore le coup de poing.


BLAIR COBALT : N'y at-il pas des raids de Vanduul ici ?

TYRESE 'FADER' JACKSON : Quelques-uns. Attention à la marche.

Tyrese fait un grand pas sur un profond ravin traversé par une rivière noire. La Blackwater. La frontière de la vieille ville.


EXT. BLACKWATER


Ce quartier contraste fortement avec Candle Road. L'empilement des pré-fabricants est sale et rouillé. L'allumette PEOPLE. Quelques personnes se blottissent autour des chauffages solaires pendant que la nuit se refroidit.


TYRESE "FADER" JACKSON : Tout ce que vous pensiez faire - chasser les hors-la-loi, protéger les gens, affronter le "duul". Eh bien, nos bons amis, la légion de sécurité Crion, font tout ça pour nous.

Tyrese s'arrête à un coin de rue devant une préfabriquée légèrement écrasée. On dirait qu'il est tombé d'une grande hauteur. Une enseigne au néon au-dessus indique : CRASH'S.


Il frappe Blair dans le dos.


TYRESE 'FADER' JACKSON : Et si on vous offrait ce verre ?

La porte s'ouvre et Tyrese entre.


Blair porte son sac plus haut sur son épaule et le suit.


INT. BAR DE CRASH


A l'intérieur du bar sombre, il y a quelques PATRONS, mais la plupart des yeux sont tournés vers le petit groupe de cinq personnes à l'arrière portant les logos de la Crion Security Legion (CSL) sur leurs uniformes.


Derrière le bar, un vieux Tevarin, CRASH, est assis, courbé, lisant un exemplaire du magazine PLUCKED. Lorsqu'il aperçoit Tyrese, il le baisse.


TYRESE 'FADER' JACKSON : Deux verres, Crash. Je pense à quelque chose de tropical. (à Blair) Tu as déjà essayé un Shore Leave ?

Crash jette un coup d'oeil à l'équipage de la CSL.


Écoute, Fader, toi et ton ami devriez revenir à une autre époque.

Un des membres du CSL, SASHA O'BANNON, se retourne à la mention du nom de Fader. Avec ses cheveux courts et sa cicatrice dentelée autour de l'oreille, elle domine facilement le reste de son équipe.


O'BANNON : Je t'ai dit ce qui se passerait si tu te montrais, Jackson.

Oh hey, O'Bannon. Tu as déjà essayé une permission à terre ?

O'Bannon, sans hésitation, s'approche de Tyrese et lui donne un coup de poing. Tyrese esquive facilement et donne un coup de poing sur la mâchoire de O'Bannon.


O'Bannon recule en titubant. Tyrese la charge, mais l'autre équipe de la CSL saute sur place. Une véritable bagarre éclate, avec Tyrese au centre.


Blair dépose son sac sur le bar...


BLAIR COBALT : Regardez ça pour moi.

... et saute dans le combat.


CUT TO :


GÉNÉRIQUE DE DÉBUT


ÉQUIPE PERDUE


"AVANT LA CHUTE"


INT. STATION DE HERSERON - BUREAU DU COMMANDANT SALANA

Depuis l'orbite, la surface brillante de Crion tourne lentement en dessous.


COMM. SALANA (O.S.) : Des nouvelles de notre nouveau pilote, capitaine ?

Nous nous retirons pour voir que le fond de la planète est la vue de la fenêtre du bureau du COMMANDANT SALANA. Elle est assise bien droite sur sa chaise de bureau, les cheveux gris tirés vers l'arrière. Alors qu'elle scanne les notes sur son ordinateur, le CAPITAINE HERST fait tourner son chapeau dans ses mains.


COMM. SALANA : "Supposé" étant le mot-clé.

CAPITAINE HERST : Snuff commed pour nous faire savoir qu'ils avaient des problèmes de moteur.


COMM. SALANA : Si c'était quelqu'un d'autre que Fader, je pourrais le croire.

CAPITAINE HERST : Je suppose que vous avez vu la dernière liste de réparations du chef Dunder ?


COMM. SALANA : Deux oiseaux sont morts dans le hangar, et deux fois plus sont en route pour les rejoindre. Je ne sais pas comment le commandement s'attend à ce que nous continuions à faire notre travail s'ils ne nous donnent pas le matériel pour le faire.

CAPITAINE HERST : Au moins, nous avons réussi à garder Caliban III sur la bonne voie.

COMM. SALANA : En avance sur le planning, en fait. J'ai remarqué que vous teniez le Ltn Reese occupé.


J'ai pensé qu'elle pourrait utiliser la distraction.

COMM. SALANA : Rompez. Assurez-vous de m'envoyer Snuff, Fader et le nouveau pilote à leur retour.


CAPITAINE HERST : Très bien, commandant.

COMM. SALANA : J'ai le sentiment que je vais vouloir tout savoir sur leurs problèmes de moteur.


INT. CRION SECURITY LEGION HQ - CELLULE DE DÉTENTION


Tyrese est assis sur le sol d'une simple cellule de détention provisoire, en train d'esquisser une nouvelle déchirure dans la manche de sa veste.


Debout, dos à lui, Blair tient un tissu taché de sang sur sa lèvre fendue et regarde fixement la porte en acier plastifié.


TYRESE 'FADER' JACKSON : Vous devriez vraiment essayer un Shore Leave quand vous en avez l'occasion. L'accident n'en a peut-être pas l'air, mais c'est un sacré barman. Il dit que le secret, c'est ses mains tremblantes.

Blair le regarde par-dessus son épaule.


Sérieusement ? Tu me fais punir mon premier jour de mission et tu veux faire des blagues ?

TYRESE 'FADER' JACKSON : Qu'est-il arrivé à "monsieur" ?

Blair craque.


BLAIR COBALT : Vous ne vous souciez même pas. Vous voulez foirer, c'est bien, mais pourquoi me mêler à ça ? Avez-vous une idée de ce que j'ai traversé pour devenir un pilote ? Et maintenant, grâce à cette merde dans le bar, je vais être viré avant de partir pour une seule mission. Alors oui, excusez-moi si je ne vous appelle pas monsieur.

Tyrese me tend la main. Blair ne bouge pas.


Appelez-moi Fader, alors.

Blair se détourne, continuant à l'ignorer.


Bien. D'abord, je t'ai traîné avec moi parce que tu ressembles à un combattant. Il semble que j'avais raison. Deuxièmement, cette merde dans le bar ? Crois-moi, O'Bannon l'avait bien cherché. Troisièmement, tu ne vas pas avoir d'ennuis.

Juste au bon moment, un garde du CSL apparaît à la porte. Il appuie sur le panneau et il s'ouvre en glissant.


Vos charges ont été abandonnées. Allons-y.


INT. CRION SECURITY LEGION HQ


Le bureau a tout ce qu'on peut attendre de lui. Le personnel de sécurité fait passer les arrestations et les primes par le traitement. Le bruit des communications crée un véritable brouhaha car les équipes sont coordonnées dans tout le système.


Le garde de la CSL conduit Blair et Tyrese à travers le labyrinthe des bureaux jusqu'à l'endroit où Len les attend.


TYRESE 'FADER' JACKSON : Snuff, tu es un bel homme. Je te dois bien ça. Je le pense vraiment cette fois.


LEN 'SNUFF' ALEXY : Ouais, ouais.

Len tient un sac en papier brun gras.


LEN 'SNUFF' ALEXY : Je vous ai apporté le petit déjeuner.

Tyrese renifle. Ses yeux s'élargissent.


TYRESE 'FADER' JACKSON : Des gâteaux de terrier ? !

Len fait un signe de tête.


Allez, vous deux devez encore signer vos formulaires de libération.

La Garde les mène à un panneau mural. Pendant que Tyrese interagit avec lui, Len se présente à Blair.


LEN 'SNUFF' ALEXY : Bonjour, vous devez être le Lt Cobalt, je n'ai pas eu l'occasion de me présenter hier soir. Lt. Len "Snuff" Alexy. Tout le monde m'appelle Snuff.

BLAIR COBALT : Ravi de vous rencontrer. Comment diable avez-vous nous sortir ?

LEN 'SNUFF' ALEXY : Un des juges affectés à ce district est un ancien de la Marine. Fader a mémorisé son emploi du temps pour qu'il sache toujours quand elle sera celle qui s'occupera du dossier.

Snuff se penche de façon conspiratrice sur la hauteur de Blair.


LEN 'SNUFF' ALEXY : Tant que c'est mineur, et que vous n'êtes pas gêné de supplier un peu, elle est prête à laisser passer quelques trucs.

Blair ne peut pas s'empêcher de remarquer la taille de Len.


BLAIR COBALT : En fait, une dernière question.

Tyrese se penche, il a fini de signer les formulaires de décharge.


TYRESE 'FADER' JACKSON : Pourquoi je t'ai amené au bar, au lieu du vieux Snuff ici ?


EXT. ROUTE DES BOUGIES


Le soleil du matin brille dans la rue très fréquentée. En se promenant, Blair, Tyrese et Len prennent des bouchées des gros tubes de pâte frite que les habitants du coin appellent des gâteaux de terrier.


BLAIR COBALT : Vous me dites que vous êtes un pacifiste ? Dans la marine ?

LEN 'SNUFF' ALEXY : J'aime éviter la violence sauf si c'est absolument nécessaire.

TYRESE 'FADER' JACKSON : Croyez-le ou non, les parents de Snuff étaient des touristes.

LEN 'SNUFF' ALEXY : Je ne suis pas un voyageur, mais j'ai pensé que la marine serait un bon moyen de voir le "verset".


BLAIR COBALT : Alors, que faites-vous quand vous devez vous battre ?

LEN 'SNUFF' ALEXY : Vous seriez surpris. Il n'y a pas beaucoup de choses à dire en fait.

TYRESE 'FADER' JACKSON : Pourquoi pensez-vous que Snuff a spécifiquement demandé le 88 ?


Le gâteau de Tyrese est soudainement arraché de sa main alors que O'Bannon sort d'entre deux chariots.


O'BANNON : Je ne sais pas comment tu as été libéré, Jackson, mais ce n'est pas fini. Vous et vos amis feriez mieux de surveiller vos arrières.

Tyrese s'approche d'elle.


Ou quoi ? On va finir comme Piston ?

Len sépare les deux.


LEN "SNUFF" ALEXY : Ça suffit.

Même O'Bannon est rapetissé par la taille de Len. Elle recule.


O'BANNON : On se voit bientôt.

O'Bannon s'en va, écrasant le gâteau de terrier sous sa botte.


LEN 'SNUFF' ALEXY : J'aimerais vraiment que tu laisses tomber. Piston ne voudrait pas ça.

TYRESE 'FADER' JACKSON : Pourquoi ne pas lui demander et me le faire savoir.

Les mots pendent dans l'air. Tyrese frappe Blair dans le dos et se dirige vers le Landing Pad.


JACKSON : Dépêche-toi de finir ton gâteau, Cobalt. Tu nous ramènes à la maison.

LEN 'SNUFF' ALEXY : En fait...

Len lui enlève doucement le gâteau à moitié mangé.


LEN 'SNUFF' ALEXY : C'est peut-être mieux si vous volez l'estomac vide.

Len finit le gâteau en une seule bouchée.



EXT. AVANT-POSTE TC3 - CALIBAN III


Au loin, on peut voir l'impulsion à haute énergie d'un terraformeur actif qui perfore l'atmosphère. Des nuages d'orage géants s'agitent là où ils atteignent l'horizon.


Une petite pousse verte a percé le sol ; ses frêles feuilles se balancent au gré du vent. Une paire de ciseaux coupe un petit morceau de sa feuille. Un homme vêtu d'une combinaison de protection bleu clair, DR. TATE, met l'échantillon dans un flacon et le tient en l'air.


LE DR. TATE : Voilà. La première plante à prendre racine sur Caliban III.

Il le tend à une femme en combinaison de vol de la marine, DORA REESE, mais elle continue à fixer la tempête au loin.


DR. TATE : Lieutenant ?

Dora se retourne et remarque.


DORA REESE : Désolé.

Elle prend la fiole et la place dans un étui de protection.


DORA REESE : Ça a travaillé si dur pour pousser ici, c'est presque une honte de l'enlever.

DR. TATE : J'apprécie que les laboratoires de votre station effectuent les analyses pour nous. Après les lectures douteuses de la semaine dernière, l'avis extérieur sera précieux.

DORA REESE : Pas de problème, Dr. Tate. Je suis sûre que les gens de Herseron sont prêts à tout pour saisir leur chance.

Reese regarde droit devant lui. La noirceur de l'espace est facilement visible à travers la fine atmosphère


DORA REESE : Difficile de croire qu'il sera tout bleu d'ici mon retour.

CRACK ! Un énorme éclair se pose au loin.


DR. TATE : On dirait qu'un orage se prépare. On ferait mieux de vous emmener à votre bateau.

Les deux hommes se dirigent vers un rover qui attend à proximité.


INT. COCKPIT DU TERRAPIN


Blair est assis dans le cockpit du Terrapin, et passe légèrement ses mains sur les commandes. Tyrese se penche sur le dossier du siège du pilote pour observer.


TYRESE 'FADER' JACKSON : Alors, vous avez déjà piloté un de ces appareils ?

BLAIR COBALT : Une fois.

LEN 'SNUFF' ALEXY (O.S.) : A-t-il dit une fois ?

Tyrese se retourne par-dessus son épaule jusqu'à l'endroit où Len est attaché à la station de scanner.


TYRESE 'FADER' JACKSON : Vous vous occupez juste de scanner et vous nous faites savoir si nous allons toucher quelque chose.


LEN 'SNUFF' ALEXY : Tu devrais peut-être prendre l'avion, Fader.

TYRESE 'FADER' JACKSON : (à Blair) Len a un faible pour les pilotes débutants.

BLAIR COBALT : Un truc ?


TYRESE 'FADER' JACKSON : Il a peut-être été écrasé par un pilote une fois.

LEN 'SNUFF' ALEXY : (montrant Fader du doigt) Il m'a cassé le bras.

TYRESE 'FADER' JACKSON : Et je ne l'ai plus jamais refait. Assez parlé de moi, et si on montait ce bébé ? Maintenant, vous vous souvenez du démarrage ...

Avant que Tyrese ne puisse terminer, Blair actionne les interrupteurs comme si le navire était une seconde maison.


TYRESE 'FADER' JACKSON : (CONT'D) ... séquence.

BLAIR COBALT : Je pense que je l'ai eu. (en comms) Tour, c'est le T14-L de la marine prêt à décoller.

BORO FLIGHT CONTROL : Vous êtes clair, T14-L.

Sans plus tarder, Blair tire sur le manche, et le vaisseau glisse doucement vers le haut.


EXT. PISTE D'ATTERRISSAGE MUNICIPALE


Le Terrapin décolle de la plate-forme et se dirige vers l'atmosphère.


EXT. AVANT-POSTE TC3 - CALIBAN III


Reese dirige la Rover vers un petit affleurement de bâtiments au loin. Un Vengeur aux couleurs de la Marine attend sur une aire d'atterrissage à proximité.


LE DR. TATE : Je dois dire, Lieutenant. Ça nous a sauvé la vie de vous avoir ici avec nous. Je pense que nous pourrions être le premier projet de terraformage de l'histoire à se terminer plus tôt que prévu, grâce à vous.

DORA REESE : Vous agissez comme si je partais pour de bon.

DR. TATE : Ne plaisantez pas. Une semaine, c'est déjà pas mal.

KABOOM ! Un énorme coup de foudre frappe un des bâtiments devant.


DORA REESE : Une sacrée tempête.

CRACK ! Un autre !


DR. TATE : Quelque chose ne va pas. Il y a trop d'énergie. Kaylie, est-ce que tu reçois ces relevés ? Qu'est-ce qui se passe ?

KAYLIE : (en comms) Dr. Tate. C'est l'ioniseur d'atmosphère. Je n'ai jamais vu...

Un autre éclair frappe la tour et la ligne est coupée.


DR. TATE : (en comms) Kaylie ? Kaylie ! (à Reese) On doit aller au labo !

DORA REESE : Je suppose que je ne pars pas après tout.

Dora appuie sur l'accélérateur. Le rover se dirige vers l'avant et court vers la piste d'atterrissage. Un énorme éclair frappe à nouveau, faisant passer l'écran au blanc.


EXT. SPACE


Le Terrapin vole vers une ancienne plateforme de terraformage perchée au-dessus de Crion. Il a été converti pour servir de base navale. C'est la station HERSERON.


TYRAN "FADER" JACKSON (O.S.) : Le voici.


INT. COCKPIT DE TERRAPIN


Blair regarde la station s'agrandir à mesure qu'ils approchent.


TYRESE 'FADER' JACKSON : Votre nouvelle maison pour la prochaine fois, quelle que soit la durée.

BLAIR COBALT : On dirait une plateforme de terraformage.

TYRESE 'FADER' JACKSON : C'est parce que c'en était une. Une fois que Crion a été autorisé à vivre, la Marine l'a converti en base. Il y a eu les années 88 depuis. (en comms) Répondez, Herseron Control. Ici T14-L, je demande un hangar.

Un jeune homme d'affaires avec de gros implants optiques apparaît sur l'écran de communication, MALORY FISHER, contrôle de vol pour Herseron.


(Note : les yeux cybernétiques de cette époque avaient des ouvertures visibles. Nous devrions voir quand Malory se concentre sur les choses).


MALORY FISHER : (sur les comms) Mieux vaut tard que jamais, hein Fader ? (à Blair) Tu dois être le nouveau Pilote. Je suis Fisher, des opérations de vol. Bienvenue à la 88. Le hangar B-2 est tout à vous.

BLAIR COBALT : Merci, Fisher.

Blair balance le navire vers l'ouverture des portes du hangar.


LEN 'SNUFF' ALEXY : Euh les gars, en parlant de la terraformation. J'ai obtenu quelques lectures d'énergie bizarre de Caliban III.

Bizarre comment ?

LEN 'SNUFF' ALEXY : Aucune idée. Reese est toujours en bas, n'est-ce pas ? On pourrait la contacter.

Tyrese répond trop durement.


TYRESE 'FADER' JACKSON : Non.

Il se rend compte de la façon dont ça sonne et essaie de corriger la trajectoire.


TYRESE 'FADER' JACKSON : C'est bon. Si quelque chose ne va pas, je suis sûr que le commandant s'en occupera. De plus, j'ai le sentiment que nous avons nos propres problèmes à régler.

Tyrese désigne une petite silhouette qui attend juste à l'intérieur du bouclier d'air du hangar.


INT. STATION HERSERON - HANGAR

Alors que la rampe du Terrapin s'abaisse, le capitaine Herst les attend déjà.


CAPITAINE HERST : Eh bien, que je sois damné.

Tyrese, Blair, et Len descendent du navire.


Capitaine Herst, monsieur. Désolé pour le retard, nous avons rencontré quelques...

CAPITAINE HERST : Problèmes de moteur. (regarde Blair) Ce sont les mêmes problèmes de moteur qui ont donné à notre nouveau pilote une lèvre fendue ?

TYRESE 'FADER' JACKSON : Monsieur, c'était vraiment la chose la plus étrange qui soit.

CAPITAINE HERST : Sauvez les BS, Fader. Le commandant veut l'entendre lui-même. Vous trois devez vous présenter directement à son bureau dès que vous aurez déposé le matériel de la recrue dans les quartiers.

Blair blanches. Il se rend compte qu'il n'a pas son sac de sport avec lui.


Où est votre équipement, lieutenant Cobalt ?

Blair ouvre la bouche, en espérant qu'une réponse lui viendra quand le Capitaine lui parlera.


COMM. SALANA : (à travers les coms) Capitaine Herst.

CAPITAINE HERST : Oui, commandant. Je vous envoyais nos pilotes rebelles.

COMM. SALANA : (à travers les coms) Changement de plan, Capitaine.

INT. STATION HERSERON - BUREAU DE SALANA

Le commandant regarde une carte montrant les balises du système. L'une d'elles clignote en rouge de colère.


COMM. SALANA : (en comms) Une des balises d'alerte rapide de la ligne lointaine vient de s'éteindre. Nous devons la réparer maintenant.

INT. GARE D'HERSERON - HANGAR

Le capitaine Herst sourit aux trois pilotes.


CAPITAINE HERST : (en comms) Pas de problème, commandant. Je connais l'équipage idéal pour ce travail.



FIN DE LA TRANSMISSION



"C'est un travail de fan fiction. Tous les personnages, lieux, événements, navires et conceptions de navires, ainsi que tout contenu provenant de Star Citizen, Squadron 42 ou de tout autre contenu produit ou créé par ses éditeurs ou développeurs, sont la propriété de Cloud Imperium Rights LLC et de Cloud Imperium Rights Limited."

0 comments

Recent Posts

See All

© The unauthorized use of articles on this site is prohibited without the authorization of the author, by virtue of the legislation in force on intellectual property.

2885 - 2951 World Star Universe . All rights reserved, website certified by the UEE . Check out the official Star Citizen website .

World Star Universe ! is a multinational under license, UEE - CGU - CGV - LEGAL MENTIONS - OUR SERVICES - JUMPSTAR - BOUTIQUE - DONATIONS

You are on the official website of the Embassy and consulates of the UEE. The existence of external links to other websites does not constitute a validation of these sites or their content.

- Thank you, God bless you, and God bless the United Empire of the Earth.

Copie de UEE LOGO.png